Se connecter ou Créer un compte

VINCENNES, L’UNIVERSITÉ PERDUE

€18,90

Créée suite aux événements de mai 1968, l’université de Vincennes a concentré les aspirations aux changements de professeurs et d’étudiants résolus à rompre avec un enseignement mandarinal et inégalitaire. Lieu de toutes les aspirations gauchistes, Vincennes a réuni les plus grands penseurs – Foucault, Deleuze, Cixous, Lyotard, Rancière, Badiou – et ouvert ses portes à tous : bacheliers ou pas, Français et immigrés, bourgeois comme prolétaires… Des archives formidables et de nombreux témoins permettent de retracer cette aventure fascinante et oubliée.

Petite fille j’entendais sans cesse parler de Vincennes ; non pour aller y pique-niquer dans le bois, mais parce que c’était là que mon père, le philosophe écrivain Robert Linhart enseignait. Là qu’étudiaient tous ces jeunes gens qui venaient le soir à la maison refaire le monde après Mai 68. Là enfin que j’avais la chance de l’accompagner parfois lorsque je n’avais pas école. Alors un jour je suis allée voir ce qu’il restait de l’université de Vincennes. C’est le vide de la clairière qui m’a décidé : il était temps de retrouver les figures, célèbres et anonymes, qui sauraient raconter ce qu’ils ont vécu ici pendant dix ans.

 

Supplément :

68, MES PARENTS ET MOI, documentaire de Virginie Linhart (2008, 66 mn)
Les événements de Mai ont bouleversé la vie de nos parents. Surdiplômés, ils s’embauchaient à l’usine pour convertir les ouvriers à la Révolution. Issus des beaux quartiers, ils partaient élever des chèvres. Mariés et parents, ils décidaient d’aller vivre en communauté. Quand on regarde les archives de cette époque, on aperçoit leurs enfants un peu partout. Ce film part à leur recherche.

 

Spécificités techniques : 

ZONE 2 • 1H35 • COULEUR • 1.78 • VF EN 2.0 ET 5.1 • SOUS-TITRES ANGLAIS ET FRANÇAIS POUR SOURDS ET MALENTENDANTS

 

Copyright © 2018 Blaq Out - La Boutique | Prix EUR | This website runs on Shopify